Jetpack. La grosse boite à outils de votre WordPress

On ne présente plus Jetpack. Ou plutôt si, ce plugin a nul autre pareil mérite une présentation complète et que l’on s’y intéresse quelque peu. Il offre toute une série de services, options et widgets à découvrir ou à redécouvrir.

Si vous êtes comme la plupart des utilisateurs de Jetpack sur votre WordPress, vous devez utiliser la fonction statistiques, sans doute la plus connue ou peut être la configuration par défaut proposée par Jetpack à l’installation. Ce qui serait une erreur, car JetPack a une fâcheuse tendance à l’embonpoint. Le plugin a beaucoup de qualités mais aussi ce défaut, si l’on n’y prend garde, de vite se transformer en usine à gaz.

La dernière version de Jetpack inclut plus de 30 outils ! et options différentes. Un outillage complet pour couvrir tous les besoins de l’utilisateur de WordPress, de la personnalisation à la gestion du contenu en passant par les performances ou la sécurité de votre site. Il faut se souvenir que Jetpack a été crée à l’origine pour  les utilisateurs de WordPress.com par les gens d’Automattic la société derrière WordPress.com pour regrouper un bouquet de services conçu pour les blogs qu’ils hébergent sur leurs serveurs. D’ailleurs pour l’utiliser sur un site que vous hébergez vous même il vous faudra vous inscrire sur WordPress. Une opération qui ne prend qu’une minute.

Jetpack modules

L’installation de Jetpack sur votre blog WordPress se fait en trois étapes.

  • Vous installez le plugin tout d’abord.
  • Ensuite vous vous inscrivez sur WordPress.com
  • Enfin vous connectez votre Jetpack à votre compte WordPress.

Le tout se fait en une minute montre en main. Le plus long commence ensuite en réalité.

Pourquoi ? Parce que par défaut Jetpack va activer près d’une vingtaine de ses modules sur la trentaine qu’il propose. Certains sont utiles, d’autres indispensable et d’autres enfin n’ont aucun ou peu d’intérêt. Un bouton devant chaque module permet de l’activer ou non, vous pouvez en sélectionner plusieurs et les activer ou désactiver en une seule fois.

Alors lesquels activer et lesquels non ? Prenez le temps de les consulter dans les settings de Jetpack un par un. Un clic sur le nom de chaque module ouvre un fiche détaillée. Voici pour ma part ceux qui selon moi apportent une veritable valeur ajoutée à votre WordPress.

Stats. 

Jetpack stats

Incontestablement le plus populaire chez tous les utilisateurs de Jetpack. Ce n’est pas un hasard. Ce module offre des stats complètes de votre site. Suffisantes pour suivre l’audience et l’évolution de votre blog. Ce n’est pas aussi complet que Google Analytics mais en revanche beaucoup plus simple à utiliser.

Photon.

Jetpack cdn

Un CDN « Content Delivery Network » proposé par WordPress pour toutes vos images. Ce système de mise en cache de vos contenus va accélérer l’affichage de votre site et améliorer l’expérience de vos visiteurs. Formidable.

Publicize.

Jetpack publicize

Encore un module de Jetpack qui mérite l’installation par défaut sur votre blog. Publicize vous permet de connecter six réseaux sociaux à votre blog. Une fois cela fait, à chauqe fois que vous publiez un nouveau contenu sur votre site, il sera automatqiuement partagé sur ces comptes. Magique.

Monitor.

Jetpack monitor

Ce module vous aide à garder un oeil sur votre WordPress. Monitor va en effet mettre sous surveillance rapprochée votre site. En cas de problème si votre site est down pour une raison ou pour une autre il va vous avertir en vous envoyant un maiL Pratique.

Voilà pour ces quatre modules indispensables selon moi. Cela ne veut pas dire que les autres ne servent à rien, chacun trouvera dans la trentaine de modules proposés chaussure à son pied. Mais comme toujours quand il s’agit de plugins attention a ne pas charger la barque WordPress. Celle-ci risque d’avancer moins vite ou pire de couler. Et vous quels sont les modules Jetpack que vous utilisez ?

Lien: Jetpack pour WordPress

 

 

No Responses to “Jetpack. La grosse boite à outils de votre WordPress”

Leave a Reply